Navigation : nicolas maduro

La décision de la Cour suprême du Venezuela d’assumer les pouvoirs de l’Assemblée nationale, où l’opposition est majoritaire, a provoqué jeudi des réactions indignées contre le président Nicolas Maduro, accusé de se comporter en « dictateur » et d’avoir commis un « coup d’État ».

La fin du cycle « populiste » a généré des attentes qui se sont transformées en désarroi, soutient le collaborateur uruguayen au quotidien argentin La Nación, Tomás Linn, le 10 août. Ce dernier passe en revue la situation du Venezuela, du Brésil et de l’Argentine.

Les autorités vénézuéliennes semblent avoir plié jeudi devant les bagarres de rue et les pillages en laissant le référendum par lequel l’opposition veut révoquer le président Nicolas Maduro franchir une nouvelle étape.

Le géant américain des boissons non-alcoolisées Coca-Cola a suspendu une grande partie de sa production au Venezuela faute de sucre, a-t-on appris lundi auprès du groupe, selon des informations rapportées par l’Agence France-Presse.

L’opposition vénézuélienne et le président Nicolas Maduro ont vivement haussé le ton mardi, la première appelant l’armée et la population à la désobéissance, le second invoquant une « fraude » pour invalider un projet de référendum qui l’évincerait, rapporte l’Agence France-Presse.

Le Venezuela entamait lundi une semaine cruciale, le président Nicolas Maduro devant préciser les contours de l’état d’exception décrété ce week-end tandis que l’opposition appelle à manifester mercredi pour réclamer un référendum révocatoire avant des exercices militaires prévus samedi.

L’opposition au Venezuela entame lundi une semaine décisive, espérant faire valider par les autorités les 2,5 millions de signatures recueillies en faveur d’un référendum contre le président socialiste Nicolas Maduro, cible d’une exaspération populaire croissante.

Dans un nouvel épisode de la féroce bataille institutionnelle qui se joue au Venezuela, le Tribunal suprême de justice, favorable au président Nicolas Maduro, a fortement limité mardi les pouvoir du parlement, dominé par l’opposition.