Navigation : nationes unies

Une enquête conjointe des Nations unies et de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a conclu que les forces du président syrien Bachar al Assad s’étaient rendues coupables de deux attaques toxiques et l’organisation État islamique (EI) d’une autre en Syrie.