Navigation : moscou

Le site de vidéos pour adultes Pornhub a mis en ligne un documentaire critiquant les principaux responsables du gouvernement Poutine, après qu’un tribunal russe eut rendu un verdict à l’encontre du créateur de l’oeuvre, le blogueur anticorruption Alexeï Navalny, et lui eut ordonné de retirer ce film du web.

Il s’agit d’un drame américain dépeignant les manigances machiavéliques d’un président fictif. Mais le leader russe Vladimir Poutine est à ce point convaincu par les revirements de situation de la télésérie House of Cards qu’il a demandé à ses responsables de la Défense de l’écouter, histoire de mieux comprendre le véritable système politique des États-Unis.

Donald Trump a évoqué le limogeage du directeur du FBI lors de sa rencontre avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, pour expliquer pourquoi il n’avait pu jusqu’alors trouver de terrains de coopération avec Moscou, ont déclaré dimanche deux des principaux responsables de l’administration américaine.

« Le communisme c’est beau en théorie, mais en pratique… », répètent certains universitaires balayant un pan de l’histoire moderne sans même avoir lu une ligne de cette fameuse théorie. À l’abri de cette omission occidentale, le président russe Vladimir Poutine veille à consolider le pouvoir étatique via les commémorations nationales et le média RT (Russia Today).

Les ministres des Affaires étrangères du G7 se sont réunis lundi en Toscane à la faveur d’un sommet annuel où l’Europe et le Japon devraient chercher à clarifier la position américaine sur nombre de questions, en particulier celle de la guerre en Syrie.

Ce qui devait arriver arriva: le nouveau président américain, fort de son cortège de bénis oui-oui, a décidé de « punir » son homologue syrien Bachar al-Assad pour l’attaque au gaz menée contre des civils, plus tôt cette semaine, et a bombardé l’aéroport militaire syrien d’où aurait été lancé l’ignoble assaut.

Pour régler sa première grosse crise diplomatique, le président des États-Unis s’est appuyé sur les experts militaires plutôt que sur les politiques qui ont occupé le haut du pavé lors des premières semaines de sa présidence et a montré une volonté d’agir vite, soulignent ceux qui se sont retrouvés au coeur de l’action.