Navigation : moscou

L’Ukraine et la Russie ont été victimes mardi d’une cyberattaque avec la diffusion d’un virus baptisé « BadRabbit », ce qui a entraîné des retards de vols dans un aéroport ukrainien et perturbé plusieurs organes de presse russes. 

Le pays n’existe pas, pas plus qu’il ne possède de véritable armée ou de vrais citoyens, bien qu’il dispose de nombreux patriotes en ligne. Depuis jeudi, toutefois, cet état fictif, Veishnoriya, un concentré des pires craintes du Kremlin à propos de l’Ouest, est devenu la cible de la puissance militaire russe et de celle de son allié biélorusse.

Les ministres des Affaires étrangères chinois et nord-coréen se sont rencontrés dimanche à Manille, au lendemain du vote unanime par le Conseil de sécurité des Nations unies de nouvelles sanctions sévères contre Pyongyang. 

Donald Trump a défendu mercredi sur Twitter la probité de son fils aîné Donald Trump Jr, qui a reconnu avoir accepté de rencontrer une femme présentée comme une avocate du gouvernement russe susceptible d’avoir des informations pouvant nuire à la démocrate Hillary Clinton lors de la campagne électorale 2016. 

L’ironie est savoureuse: après avoir martelé pendant des semaines, voire des mois, que la candidate démocrate défaite à la présidentielle américaine, Hillary Clinton, ne méritait pas d’entrer à la Maison-Blanche, voilà que l’actuel locataire des lieux, Donald Trump, se retrouve dans une eau non plus chaude, mais bouillante, justement en raison d’échanges de messages impliquant son fils, Donald Trump Jr.

Quelque 100 000 manifestants anticapitalistes devraient se rassembler à Hambourg pour protester contre le sommet du G20 qui se tiendra dans la cité hanséatique vendredi et samedi, estiment les forces de sécurité allemandes. 

Le site de vidéos pour adultes Pornhub a mis en ligne un documentaire critiquant les principaux responsables du gouvernement Poutine, après qu’un tribunal russe eut rendu un verdict à l’encontre du créateur de l’oeuvre, le blogueur anticorruption Alexeï Navalny, et lui eut ordonné de retirer ce film du web.

Il s’agit d’un drame américain dépeignant les manigances machiavéliques d’un président fictif. Mais le leader russe Vladimir Poutine est à ce point convaincu par les revirements de situation de la télésérie House of Cards qu’il a demandé à ses responsables de la Défense de l’écouter, histoire de mieux comprendre le véritable système politique des États-Unis.

Donald Trump a évoqué le limogeage du directeur du FBI lors de sa rencontre avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, pour expliquer pourquoi il n’avait pu jusqu’alors trouver de terrains de coopération avec Moscou, ont déclaré dimanche deux des principaux responsables de l’administration américaine.