Browsing: monica rambeau

The Marvels amuse par sa légèreté et sa facilité comme un bon blockbuster inoffensif devrait toujours le faire. Rapidement, bien sûr, on se fait rappeler que la saucisse fait partie de la grosse machine (la scène de mi-générique causera à égalité l’exaspération et l’excitation), mais au moins on aura ri et on aura eu du plaisir, ce qui était loin d’être toujours le cas, maintenant, quand on mentionnait Marvel.