Navigation : mitsubishi

Politique
0

Après Volkswagen, Mitsubishi admet des « manipulations »

Le constructeur d’automobiles japonais Mitsubishi Motors a avoué mercredi avoir « manipulé des tests pour présenter de meilleurs rendements énergétiques », une fraude qui concerne au moins 625 000 véhicules vendus au Japon mais l’enquête va s’étendre à l’étranger, selon ce que rapporte l’Agence France-Presse.