Navigation : michel temer

Un décret signé le 22 août par le président du Brésil Michel Temer met fin à la Reserva Nacional del Cobre y Asociados (Renca), une zone de 46 km2 dont 10,5% de la superficie ont été ciblés à des fins d’exploitation minière. Le peuple autochtone Wajãpi, quasi décimé par la rougeole en 1970, passant de 2000 à 150 individus, refuse de céder leur territoire, rapporte El Pais le 12 septembre.

La Cour suprême du Brésil a autorisé jeudi l’ouverture d’une enquête sur le président Michel Temer, à la suite d’informations l’accusant d’avoir approuvé le versement d’un pot-de-vin à un témoin clé dans l’affaire Petrobras afin qu’il reste silencieux, a rapporté la chaîne Globo.

Les sénateurs brésiliens se sont prononcés tôt mercredi matin en faveur de la tenue d’un procès contre la présidente Dilma Rousseff, suspendue depuis mai dernier pour maquillage des comptes publics.

Le nouveau gouvernement brésilien présidé par Michel Temer s’est mis au travail dès vendredi matin pour essayer de redresser le pays, englué dans une profonde crise économique, et ses premières mesures d’urgence étaient attendues dans la foulée.