Navigation : messages haineux

Régulièrement vivement critiqué pour sa gestion, ou plutôt, selon certains, son absence de gestion des contenus haineux sur ses pages, le réseau social Facebook a publié mardi son sixième rapport sur l’application de ses règles en la matière. L’entreprise américaine affirme avoir fait passer l’efficacité de son outil de détection de 89% à 95% lorsque vient le temps de débusquer des contenus haineux et de les effacer.

On ne s’étonne plus d’apprendre que des climatosceptiques insultent et menacent des climatologues. Mais serait-il possible que les femmes climatologues soient ciblées encore plus durement?