Navigation : médicaments

S’il est si facile pour les conspirationnistes d’agiter « Big Pharma » comme un épouvantail, c’est d’abord la faute à l’industrie, qui a de réels torts. Sauf que ce n’est ni tout noir, ni tout blanc.

Les protéines sont à la biologie ce qu’un puzzle de quelques milliards de pièces serait à un amateur de jeux de tête: un travail passionnant mais interminable. Un ordinateur est peut-être à présent capable d’y arriver en 30 minutes.

La résistance aux antibiotiques est l’une des principales menaces pour la santé mondiale, rappellent de nombreux médecins, ainsi que l’OMS. Pourtant, les compagnies pharmaceutiques délaissent depuis des années le développement de nouvelles molécules, déplorait récemment la revue Nature.

L’évolution des bactéries résistantes aux antibiotiques constitue un des cauchemars des médecins depuis des décennies. L’organisme réglementaire de la santé aux États-Unis vient de leur attribuer un bilan plus lourd que prévu — et voué à s’alourdir encore tant qu’on n’aura pas trouvé de solutions.

Ses armoires sont remplies de pâtes, de riz et de couscous – assez pour nourrir une famille de cinq pendant des semaines. Des plats en plastique débordent de médicaments, et dans le jardin de sa maison de quatre chambres, on trouve un réservoir de plusieurs centaines de litres d’eau.

Les opposants aux expériences sur des animaux pourraient avoir bientôt l’aide de la réalité virtuelle: des modèles informatiques de coeurs humains qu’on utilise pour « tester » des médicaments commencent à montrer un taux d’efficacité au moins aussi élevé que les tests sur des animaux.