Navigation : mathématiques

L’un des problèmes d’algorithme les plus connus est lié au calcul du plus court trajet entre deux points. Une variante plus complexe de ce casse-tête consiste à faire passer la trajectoire au sein d’un réseau changeant, que ce soit un réseau routier ou le web. Pendant 40 ans, des chercheurs ont voulu concevoir un algorithme offrant une solution optimale à ce problème. Maintenant, le chercheur en informatique Christian Wulff-Nilsen, de l’Université de Copenhague, croit avoir trouvé une solution en compagnie de deux collègues.

Sorte de boîte à outils du progrès de la civilisation, l’ingénierie rassemble à la fois les problèmes et les solutions aux deux enjeux majeurs du 21e siècle : le réchauffement climatique et l’omniprésence des nouvelles technologies. Le livre Ingénierie en 30 secondes parut aux éditions Hurtubise du professeur de génie à l’Université d’Australie-Occidentale, James Trevelyan arrive à résumer ce champ complexe pour les non-initiés.

Les mathématiciens devraient se réjouir de voir une équation être partagée plus de 4000 fois et rejoindre 20 000 personnes sur Twitter. Ils déplorent au contraire de voir l’internet encore faire passer les mathématiques pour une discipline incompréhensible ou inutile.

Trou noir, clair-obscur, photographie, black métal, éclipse : des facettes qui incarnent l’obscurité à leur tour, mais cette soi-disant absence de lumière nécessite un cadre pour la désigner telle quelle. Entre documentaire et vidéo d’art, Aleph Null & The Missing Mass (2017) du cinéaste norvégien Tor-Finn Malum Fitje plonge dans cet abyme sans dégager notre siège de spectateur.

Deux physiciens spécialisés en dynamique des fluides, l’un de l’École polytechnique, en France, l’autre de l’Université de Canterbury, en Angleterre, ont utilisé leur expérience pour développer la méthode optimale pour cuire une crêpe. La recherche de ces deux chercheurs, Edouard Boujo et Mathieu Sellier, a été publiée dans Physical Review Fluids.

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les chimpanzés semble avoir de curieuses similarités.

Elles sont 10. Dix femmes allumées, curieuses, passionnées, qui ont plongé tête première dans l’aventure scientifique ou technologique. Et une nouvelle websérie, intitulée Catalys, vise à convaincre les autres représentantes du sexe féminin que ces avenues, encore bien souvent considérées comme réservées aux hommes, sont tout à fait viables pour elles aussi.