Navigation : massacre

Peut-on pervertir l’écologie à des fins racistes ? Certains essaient. Car voilà qu’au milieu des « manifestes » de tueurs de l’extrême droite, apparaît un nouveau blâme à mettre sur le dos des immigrants: la destruction de l’environnement.

Au moins 55 Palestiniens, dont six mineurs, ont été tués et 2700 blessés par l’armée israélienne lundi à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, jour du 70e anniversaire de la création de l’État hébreu et de l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem.

L’attentat du Centre culturel islamique de Québec, avec ses six victimes, a provoqué une onde de choc qui s’est étendue au reste du monde. Au-delà de la tragédie et de la profonde tristesse ressentie par la population, ce geste meurtrier montre qu’il existe bel et bien au Québec un mal, dont certains soupçonnaient l’avancée sans trop y croire: l’islamophobie.

L’attentat d’Orlando, le pire aux Etats-Unis depuis le 11-Septembre, galvanise à nouveau les défenseurs d’une meilleure réglementation des armes mais illustre les complexités du problème puisque le suspect était connu des autorités, ce qui ne l’a pas empêché d’acheter ses armes en toute légalité.