Navigation : magazine

L’initiative internationale pour rendre tous les articles scientifiques gratuits, immédiatement après leur publication, progresse à petits pas: la majorité des revues ne sont pas prêtes à répondre aux nouvelles exigences, tandis qu’en parallèle, les bibliothèques d’une des plus grosses institutions américaines, l’Université de Californie, ont annoncé le 28 février qu’elles annulaient leurs abonnements aux centaines de revues du géant de l’édition, Elsevier.

Le journalisme est un métier qui est rarement confiné au 9 à 5. Pour la plupart des travailleurs de l’information – et encore plus pour les journalistes indépendants, le journalisme passe en premier, et la vie personnelle en second, y compris les soirs et les fins de semaine. Pour Julie Champagne, confrontée à cette réalité, il a été nécessaire de s’adapter, et ce deux fois plutôt qu’une.

Dans un monde médiatique où la culture obtient une part toujours plus congrue des ressources journalistiques, couvrir l’actualité littéraire relève presque de l’exploit. Pourtant, certains tiennent toujours le fort. Parmi ceux-ci, on compte Lettres québécoises, un magazine spécialisé qui a profité d’une refonte quasi-totale, il y a moins d’un an, pour réaffirmer son engagement envers la scène littéraire d’ici. Rencontre.

Dehors perdure la grisaille d’un printemps qui refuse de s’installer durablement. Mais à l’intérieur des bureaux du magazine Nouveau Projet, situés rue Beaubien, l’heure est tout sauf aux prévisions météo. En prévision de la sortie du nouveau numéro – et de son lancement, prévu mercredi soir à la Société des arts technologiques (SAT), l’équipe s’active à boucler ce qui encore l’être.

Les jeux de plateau éducatifs ont un nouveau concurrent: le magazine scientifique Les Débrouillards se lance, avec son édition d’avril, dans le domaine des jeux de société avec La course à la science, un titre destiné aux 9 à 14 ans (et à leurs parents!) visant à parfaire les connaissances sur les grands chercheurs et découvreurs du pays.

« Zelda20sur20 ». C’est ainsi que, depuis le 2 mars, le plus grand site sur le jeu vidéo de France, Jeuxvidéo.com, surnomme The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Et il n’est pas le seul. Le jeu d’aventure de la nouvelle console de Nintendo, la Switch, a affolé la critique avec une note moyenne de 98/100 sur l’agrégateur de tests Metacritic. Sur 67 tests référencés, pas moins de 41 lui ont attribué un 10/10 ou équivalent.

Un peu moins de trois mois pour trouver un sauveur, sinon, c’est le couperet qui les attend; Rogers Media a largué une bombe dans le milieu du journalisme, vendredi, en annonçant une importante restructuration dans sa division magazines, y compris la mise en vente de L’actualité, LOULOU et Châtelaine.