Navigation : libre-échange

Deux ans après l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne, les seuls gagnants sont les exportateurs de pétrole, affirme l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS), dans une note de recherche publiée plus tôt cette semaine.

Après que des températures records aient été atteintes en France, la capitale baignait dans la seconde vague de chaleur de l’été au moment d’accueillir à l’Assemblée nationale française l’activiste suédoise de 16 ans, Greta Thunberg. Le vote sur la ratification du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) a eu lieu après la rencontre.

Ses armoires sont remplies de pâtes, de riz et de couscous – assez pour nourrir une famille de cinq pendant des semaines. Des plats en plastique débordent de médicaments, et dans le jardin de sa maison de quatre chambres, on trouve un réservoir de plusieurs centaines de litres d’eau.

Lorsque l’extrême droite séduit l’électorat aux élections en Autriche, en France, en Allemagne, le populisme devient un enjeu en pointant le président Donald Trump. Alors que  devant la répression de la droite espagnole, il s’agit de choisir son camp : pour ou contre l’indépendance. Que retire-t-on de la crise catalane?

La ministre canadienne du Commerce a claqué vendredi la porte de discussions avec la Wallonie sur le projet d’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) en déclarant l’UE incapable de conclure un accord international.

Les ministres européens réunis mardi à Luxembourg n’ont pas réussi à se mettre d’accord pour signer l’accord de libre échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) en raison principalement de l’opposition de la région belge de Wallonie.