Navigation : langue

Une équipe de chercheurs a découvert les transformations cérébrales qui surviennent lorsque nous passons d’une langue à l’autre; ces conclusions offre un nouvel aperçu des mécaniques à l’oeuvre lorsque vient le temps d’explorer la nature du bilinguisme.

La gestion de plusieurs tâches successives serait particulièrement difficile pour les enfants atteints d’un trouble du spectre de l’autisme; une récente étude révèle toutefois que les enfants bilingues disposeraient d’un léger avantage à cet égard.

À la suite de l’éclatement de la Yougoslavie dans les années 1990, on parle le bosnien à Sarajevo, le croate à Zagreb, le serbe à Belgrade et le monténégrin à Podgorica. Une Déclaration sur la langue commune a été présentée le 30 mars à Sarajevo par des intellectuels pour en finir avec les querelles linguistiques, rapporte le Monde diplomatique de juillet.

La proportion de francophones inscrits au cégep anglais a connu une augmentation deux fois plus rapide en cinq ans qu’au cours des 25 années précédentes, rapporte l’analyste politique Michel David dans Le Devoir du 2 mai. Le chroniqueur du webzine Reykjavik Grapevine, Halldór Armand propose une explication à ce problème d’acculturation qui affecte également les jeunes Islandais.

La population canadienne vient de franchir le cap des 35 millions d’individus, selon le plus récent recensement, en grande partie grâce à l’immigration qui y joue un rôle clé. Alors que les récents évènements de Québec résonnent encore et que des citoyens réclament même un plan de lutte à l’islamophobie ambiante, l’immigration suscite encore bien des interrogations.

Avec Arrival (2016), le réalisateur Denis Villeneuve met en scène une linguiste afin de résoudre le problème de communiquer avec une civilisation extraterrestre. La complexité de cette dimension nous renvoie à des énigmes réelles, dont celui de la langue finnoise.

Le film Arrival, du Québécois Denis Villeneuve, qui sort en salles en novembre, contient une prémisse qui fascine — ou horripile — les auteurs de science-fiction depuis que la science-fiction existe. Comment communiquer avec une civilisation extraterrestre qui n’a strictement rien en commun avec nous?

Les Canadiens, les Belges, les Suisses et d’autres aiment ces études qui semblent conclure que les gens bilingues sont plus intelligents. Mais dans un contexte où beaucoup d’études en psychologie sont aujourd’hui remises en question pour leur manque de sérieux, il faut observer les « effets du bilinguisme » avec des pincettes.