Navigation : justice

Peut-on souhaiter faire taire une voix discordante quand on se définit soi-même comme une voix discordante? C’est la question que pose l’étrange poursuite judiciaire qui vise une des critiques de Didier Raoult — et qui vise en même temps un site qui symbolise depuis quelques années la partie la plus rigoureuse et la plus étayée des voix discordantes en science.

Si vous avez l’impression d’avoir manqué certaines des tuiles qui sont récemment tombées sur la tête des géants du pétrole, il y a de quoi: à moins de 12 heures d’intervalle, mercredi, trois de ces compagnies ont reçu de trois endroits différents, des revers qui ont un caractère historique.

Dans la méga-entente judiciaire sur le Roundup annoncée cette semaine, par laquelle la compagnie Bayer s’engage à verser plus de 10 milliards de dollars pour régler un recours collectif intenté par des milliers d’Américains, il y a une clause qui est passée inaperçue, mais qui pourrait avoir des conséquences beaucoup plus grandes au plan scientifique: les deux parties se sont entendues pour créer un panel d’experts indépendants.

Les changements climatiques ne relèvent pas des tribunaux: c’est le verdict qu’a rendu la cour d’appel de San Francisco le 17 janvier, annulant ainsi la poursuite menée depuis 2015 par 21 jeunes militants pour le climat. Ils accusaient le gouvernement fédéral de violer leurs droits à un environnement sain.

Le constat est clair: depuis Cross, sorti en 2007, le duo de musique électronique Justice ébranle les colonnes du temple artistique et cherche constamment à se réinventer. Avec Iris: A Space Opera, les deux musiciens et créateurs français, Xavier de Rosnay et Gaspard Augé, ont tenté de repousser une fois de plus les limites de l’univers musical… avec des résultats hélas inégaux.

Dans le procès contre la multinationale du pétrole Exxon, qui doit commencer mardi à New York, la compagnie est accusée d’avoir trompé ses investisseurs sur les risques financiers liés aux changements climatiques. Ça semble être une question d’ordre administratif ou monétaire mais en réalité, c’est une question tout ce qu’il y a de scientifique.