Navigation : jeunesse

Sur YouTube, les conditions d’utilisation ont beau spécifier que la très populaire plateforme, propriété de Google, est destinée aux internautes de 13 ans et plus, ce sont les contenus pour enfants, et ceux mettant en vedette des enfants, qui sont les plus populaires, révèle un examen effectué par le Pew Research Center.

L’idée que les hommes passeraient par un équivalent de la ménopause, appelé l’andropause, n’est pas acceptée par la communauté médicale. Et pourtant, l’idée qu’ils aient besoin en vieillissant de traitements d’hormones gagne en popularité. Une tendance inspirée plus par le marketing que par la médecine, constatent l’Organisation pour la science et la société et le Détecteur de rumeurs.

Une série télé qui met en scène le suicide peut-elle inciter des jeunes à se suicider? Il semble bien que oui, avait conclu en 2017 le Détecteur de rumeurs. Deux ans plus tard, une étude sur la websérie 13 Reasons Why, tend à renforcer les mises en garde que faisaient alors la plupart des experts.

Séances de discussion entre enseignants, élèves et journalistes, visites de plateaux de radio et de télévision, ateliers de production d’un contenu médiatique… Pour sa 30e édition, la Semaine de la presse et des médias dans l’école s’est déployée cette année avec 178 activités à travers la France. Objectifs: comprendre le système médiatique, former le jugement critique et développer le goût pour l’actualité.

Un duo de chercheurs des Universités d’Oxford et de Cardiff ont réalisé une étude visant à déterminer si le fait de jouer à des jeux vidéo violents faisait en sorte que les jeunes étaient plus agressifs: selon leurs conclusions, il n’existe aucun lien de causalité entre ces deux facteurs.

Une colonie est excellent. Il n’est ni extraordinaire, transcendant ou révolutionnaire. Il n’en demeure pas moins remarquable et, surtout, porté par la performance immense de la non pas moins fascinante Émilie Bierre.