Navigation : informatique

Des chercheurs ont mis au point un appareil de calcul similaire à un cerveau qui est en mesure d’apprendre par association. À l’image de la façon dont le célèbre psychologue Ivan Pavlov a conditionné des chiens à associer le son d’une cloche avec de la nourriture, des scientifiques des universités Northwestern et de Hong Kong ont conditionné leur circuit à associer la lumière et la pression.

Le marché des joueurs de jeux vidéo est un marché qui rapporte, et cela, la compagnie de produits électroniques tp-link l’a bien compris. Son plus récent ajout à la gamme des routeurs Archer, l’AX6600, comprend des caractéristiques spécialement conçues pour ceux qui jouent en ligne, que ce soit pour leur propre plaisir ou pour diffuser le tout sur Twitch, par exemple.

L’un des problèmes d’algorithme les plus connus est lié au calcul du plus court trajet entre deux points. Une variante plus complexe de ce casse-tête consiste à faire passer la trajectoire au sein d’un réseau changeant, que ce soit un réseau routier ou le web. Pendant 40 ans, des chercheurs ont voulu concevoir un algorithme offrant une solution optimale à ce problème. Maintenant, le chercheur en informatique Christian Wulff-Nilsen, de l’Université de Copenhague, croit avoir trouvé une solution en compagnie de deux collègues.

Deux ans après le lancement d’Andidote 10, l’avenir semble toujours aussi prometteur pour Druide informatique, l’entreprise notamment connue pour son célèbre correcteur orthographique. Et après un délai imputable à l’éclatement de la pandémie de COVID-19, voilà que la compagnie lance Antidode+, un service d’abonnement en ligne. Service qui ne signifie pas la fin de la déclinaison traditionnelle du logiciel, bien au contraire.

Avec le développement d’horloges toujours plus précises, avons-nous besoin d’une nouvelle définition de ce qu’est une seconde?

Les flottes de véhicules commerciaux qui circulent dans les grandes villes pourraient réduire leurs émissions de moitié et respecter plus aisément les cibles en matière de qualité de l’air à l’aide d’une nouvelle technologie développée par des chercheurs de l’Université Aston (Royaume-Uni), qui imite la façon dont les fourmis partagent des informations, et qui, à plus grande échelle, permet de s’attaquer à d’importants problèmes, comme l’optimisation des trajets dans les métropoles.

La plupart des gens interagissent tous les jours avec une intelligence artificielle (IA) dans le cadre de leur personnelle ou professionnelle. Sans y penser à deux fois, des personnes demandent à Alexa d’ajouter des items à la liste d’épicerie, conduisent avec Google Maps, et ajoutent des filtres à Snapchat – toutes des utilisations de l’IA. Mais un chercheur de l’Université de la science et de la technologie du Missouri cherche à déterminer ce qui est considéré comme une preuve que l’IA « pense », ce qui démontrera le moment où une personne considère un geste posé par l’IA comme étant moralement erroné.

Un système créé par des chercheurs du MIT pourrait servir à corriger automatiquement les erreurs factuelles dans les articles de l’encyclopédie en ligne Wikipédia, ce qui réduirait le temps et les efforts consacrés par les éditeurs humains qui effectuent en ce moment cette tâche manuellement.

Si nous comprenions les humains responsables des piratages informatiques, et leurs intentions, serait-il possible de les stopper? Une étude l’Université d’État du Michigan révèle l’importance du fait de tenir compte des motifs d’un pirate pour prédire, identifier et prévenir les cyberattaques.

Des physiciens de l’Université de Lancaster, au Royaume-Uni, sont parvenus à démontrer que leur invention d’un nouveau genre de mémoire informatique pourrait transformer le fonctionnement des ordinateurs, des téléphones intelligents et d’autres gadgets.