Navigation : inde

Il existe une petite ville en Inde qui compte un millier de jumeaux pour 11 000 habitants, ou 2000 familles. Et le pourcentage continue apparemment d’augmenter.

Depuis que les nouvelles sont devenues spectacle, toutes les raisons sont bonnes pour revivre les tragédies à toutes les sauces. Hollywood ayant toujours eu un faible pour les histoires vraies, on se retrouve une décennie plus tard à revivre en mode gros suspense à budget les attentats de 2008, en Inde. Hotel Mumbai est ainsi prêt à nous faire vivre toutes les gammes d’émotions possibles, coûte que coûte.

À l’instar du mythe de Narcisse, 259 personnes sont mortes en voulant se photographier depuis 2011, d’après une étude publiée dans le Journal of Family Medicine and Primary Care, rapporte La Nacion le 4 octobre.

Dans la foulée du Brexit, un sondage YouGov révèle que 43% des Britanniques pensent que l’Empire était une «bonne chose» et que 44% sont fiers du colonialisme. Remettant en question cette entreprise, l’article du professeur de science politique à la Portland State University de l’Oregon, Bruce Gilley publié dans le journal académique Third World Quarterly a fait réagir le milieu universitaire, rapporte le l’écrivain basé à Londres Kenan Malik dans le New York Review of Books du 26 janvier.

Dans les lointaines contrées du sous-continent indien, des marchands se livrent une lutte sans merci pour accumuler le plus de richesses possible. Et il en reviendra à deux marchands de se livrer ce duel mercantile ultime pour l’emporter. Bienvenue dans Jaipur.

On parle beaucoup de Houston, mais pendant ce temps, en Inde, au Bangladesh et au Népal. La saison des pluies a déjà fait plus de 1200 morts, et les dégâts se sont intensifiés cette semaine.

La mort en un instant: un éclair aveuglant, puis le champignon tristement connu d’une explosion titanesque. Disponible sur Netflix, le documentaire The Bomb, qui se rapproche davantage de l’installation artistique que du film conventionnel, offre une perspective froidement sinistre sur une arme dont la puissance et la capacité de destruction sont quelque peu tombées dans l’oubli depuis la fin de la Guerre froide.

Selon l’ONU, chaque année, plus de 8 millions de tonnes de plastique terminent leur périple dans les océans, générant près de 8 milliards de dollars en dommages aux écosystèmes marins. Un lecteur a demandé au Détecteur de rumeurs s’il était vrai que l’Inde — l’un des gros pollueurs en la matière — avait interdit récemment tous les objets jetables en plastique.