Navigation : impact environnemental

Vie tentaculaire
0

Doubler les options végétariennes… sans affecter les ventes

Une étude effectuée à l’aide de 94 000 choix de repas offerts en cafétéria a révélé que le fait de doubler les options végétariennes, en les faisant passer d’un sur quatre à deux sur quatre, avait permis de réduire les achats de repas riches en viande de 40 à 80% sans affecter les ventes de nourriture, au final.

Société
2

Les trottinettes électriques, un mode de transport pas si vert que ça

La population estime généralement que les scooters électriques, ou les e-scooters, sont des moyens verts de se déplacer en ville. Une nouvelle étude de l’Université d’État de Caroline du Nord révèle que cela n’est pas si simple: ces trottinettes électriques partagées sont plus vertes que la plupart des voitures, certes, mais elles peuvent polluer davantage que d’autres modes de transport.

Science Un homme se tient dans une gigantesque décharge.
0

Les géologues sont à deux doigts de changer d’époque

On ne passe pas d’une ère géologique à l’autre juste en criant « anthropocène ». Il y a maintenant plus d’une décennie que les géologues en débattent. Mais le comité désigné par leur communauté est à présent un peu plus près d’une décision.

Environnement
0

L’empreinte écologique du tourisme

C’est une critique récurrente dans la lutte aux gaz à effet de serre: on ne s’attaquerait pas suffisamment aux voyages en avion, parce que le calcul est difficile à faire. À défaut d’établir un consensus, une nouvelle recherche a plutôt choisi de tenter d’évaluer l’impact du tourisme en général. L’empreinte carbone totale s’avère beaucoup plus élevée que prévu, et en forte croissance.

Cinéma / Télévision
0

Planet Earth 2: la beauté et la fragilité

Ils sont là, en haute définition, au ralenti ou en accéléré, dans tout ce qu’ils ont de majestueux. Ce sont les animaux et les oiseaux qui peuplent notre monde, ceux qui occupent les déserts comme les océans, les jungles comme les montagnes. Présentés de façon majestueuse dans l’extraordinaire deuxième volet de la télésérie documentaire Planet Earth, à la BBC, ces voisins affublés de fourrure, de plumes ou encore d’écailles sont aussi plus que jamais menacés par l’activité du plus destructeur des mammifères: l’homme.