Navigation : hillary clinton

Une petite révolution est en marche au pays de l’Oncle Sam. Enfin, un début de petite révolution: les partisans de l’abolition du collège électoral pourraient bien réussir à convaincre un premier État tiraillé entre démocrates et républicains, le Colorado.

Donald Trump a défendu mercredi sur Twitter la probité de son fils aîné Donald Trump Jr, qui a reconnu avoir accepté de rencontrer une femme présentée comme une avocate du gouvernement russe susceptible d’avoir des informations pouvant nuire à la démocrate Hillary Clinton lors de la campagne électorale 2016. 

L’ironie est savoureuse: après avoir martelé pendant des semaines, voire des mois, que la candidate démocrate défaite à la présidentielle américaine, Hillary Clinton, ne méritait pas d’entrer à la Maison-Blanche, voilà que l’actuel locataire des lieux, Donald Trump, se retrouve dans une eau non plus chaude, mais bouillante, justement en raison d’échanges de messages impliquant son fils, Donald Trump Jr.

Bien que la loi Macron portait son nom, et que le magnat de l’immobilier figurait dans le vedettariat, les présidents Emmanuel Macron et Donald Trump étaient considérés comme de « nouveaux candidats » lors de leur campagne électorale respective. Si certains médias ont favorisé M. Macron d’après le Monde diplomatique de mai, l’équipe Trump a instrumentalisé le média social Facebook, lit-on dans le New York Review of Books du 8 juin.

L’époque: la campagne présidentielle américaine de 2016. Le lieu: le deuxième débat entre les deux candidats, le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton. L’ambiance est exécrable, les deux adversaires en sont pratiquement à s’insulter directement. Et voilà que se lève l’un des membres du public avec une question portant sur la protection de l’environnement et des emplois dans le secteur minier. Cet homme, c’est Ken Bone.

Hillary Clinton et Donald Trump affrontent mardi le jugement de quelque 226 millions d’électeurs américains appelés à désigner leur 45e président au terme d’une campagne qui a mis en lumière des divisions profondes et durables dans l’ensemble des États-Unis.