Navigation : half-life 2

Sur le web, dans des recoins souvent sombres et mystérieux, voire dangereux, le nom de Gloomwood évoque bien des choses: un monde où la mort rôde, d’abord. Mais aussi, étrangement, des débats sur des fusils à pompe et des fromages mangés à la hâte. Tout ça à propos d’un jeu dont on ignore ce qu’on y trouvera, au final. Entrevue avec son créateur, Dillon Rogers.

La série Half-Life en est une de retard. Retard temporel entre le moment de la sortie des différents jeux et celui où il fut possible de s’y aventurer, mais aussi retard technologique, alors que les aventures du docteur en physique théorique Gordon Freeman exigeaient toujours des capacités techniques qui n’étaient atteignables que quelques années plus tard, après l’achat d’un nouvel ordinateur. Quinze ans après sa sortie, Half-Life 2 demeure une référence incontestée en matière d’action, mais aussi de contemplation et de mélancolie.