Navigation : guerre civile

Les forces loyalistes et les rebelles chiites Houthis se sont engagés à respecter le cessez-le-feu entré en vigueur dimanche à minuit (15h, heure de Montréal) au Yémen, à l’initiative de l’ONU qui veut organiser des pourparlers de paix à partir du 18 avril.

Le président syrien Bachar al-Assad, encouragé par l’avancée de son armée, a affiché sa détermination sans faille à reprendre le contrôle de toute la Syrie, au moment où la communauté internationale cherche à arrêter les combats.

Les camps de fortune établis dans le nord de la Syrie à la frontière turque sont débordés par l’afflux de dizaines de milliers de civils fuyant la vaste offensive menée par le régime contre les rebelles, désormais en grande difficulté.

Les Européens ont exhorté vendredi les responsables libyens de tous bords à accélérer la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, très préoccupés par l’influence grandissante du groupe État islamique (EI) et la multiplication des attentats.