Navigation : groupe armé état islamique

Des bombardiers russes, déployés sur une base aérienne en Iran, ont bombardé des positions de l’État islamique (EI) et des rebelles de l’ancien Front al Nosra à Alep, Idlib et Daïr az Zour en Syrie, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense.

Les deux preneurs d’otages qui ont tué mardi un prêtre et grièvement blessé un fidèle d’une église normande avant d’être abattus par les forces de l’ordre étaient « deux terroristes se réclamant de Daech », a déclaré François Hollande. Le groupe armé État islamique a salué l’attaque, perpétrée par deux de ses « soldats », via son agence de communication Amaq.

Raqa, capitale de facto du groupe État islamique (EI) en Syrie, a été la cible de frappes aériennes qui ont fait au moins 25 morts dont six enfants, au lendemain d’une offensive jihadiste ayant chassé les forces du régime de la province du nord.

Les forces irakiennes soutenues par l’allié américain se heurtaient jeudi à la résistance de centaines de jihadistes du groupe État islamique (EI) à Fallouja, où selon l’ONU 20 000 enfants risquent un recrutement forcé.

Najim Laachraoui, recherché dans l’enquête sur les attentats de mardi à Bruxelles et ceux du 13 novembre à Paris, a été arrêté mercredi à Anderlecht, commune de l’agglomération bruxelloise, rapporte le journal La Dernière Heure sur son site Internet. D’après la DH, il s’agirait de l’un des trois hommes repérés par les caméras de surveillance de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem.