Navigation : gouvernement français

Le président français Emmanuel Macron a défendu lundi, devant la Conférence des évêques de France (CEDF), « l’humanisme réaliste » de sa politique migratoire et démenti tout « agenda caché » en matière de bioéthique, s’efforçant de rassurer une Église catholique qu’il a appelée à s’engager davantage.

Des victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris ont annoncé mardi leur intention de porter plainte contre l’État français au moment où la commission d’enquête parlementaire sur le terrorisme remettait son rapport au président de l’Assemblée nationale.