Navigation : gouvernement canadien

Dans la foulée de la pandémie de COVID-19, qui a forcé le confinement d’une bonne partie de la population mondiale, la consommation de bande passante a grimpé en flèche. Avec comme conséquence, affirment de petits fournisseurs canadiens, qu’ils sont forcés de renégocier à prix très élevés leurs blocs de bande passante auprès des grands joueurs, ce qui pourrait les mener à la faillite. Ces indépendants réclament l’aide du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Jamais, dans l’histoire des campagnes électorales canadiennes, n’a-t-il autant été question d’environnement. Sans être l’ultime priorité des principaux partis politiques, aucun parti ne peut aujourd’hui se permettre de faire l’impasse sur la question climatique. Tour d’horizon des propositions des principaux partis en la matière.

Il faudra investir 5,3 milliards de dollars. Par année. Voilà la conclusion à laquelle sont parvenus la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et le Bureau d’assurance du Canada (BAC), dans un nouveau rapport, si l’on souhaite envisager un pays où les villes sont véritablement adaptées aux changements climatiques. 

Plus de légumineuses, de légumes, d’eau, moins de produits laitiers… et, surtout, la fin de l’arc-en-ciel bien connu et du guide pour le nombre de « portions » quotidiennes. Santé Canada dévoilait mardi matin sa nouvelle version du Guide alimentaire canadien, après une étrange controverse mêlant pois chiches, racisme et appels aux « valeurs alimentaires » traditionnelles.

Alors que le gouvernement Trudeau vient d’annoncer qu’il entend racheter l’oléoduc Trans Mountain afin que son projet d’expansion puisse aller de l’avant, le Détecteur de rumeurs en profite pour revenir sur cinq des principaux enjeux soulevés par ce projet et qui n’ont pas fait l’objet d’une vérification des faits en règle.