Navigation : gibraltar

À l’instar des Îles malouines au large de l’Argentine, le rocher de Gibraltar au sud de l’Espagne demeure un territoire éloigné et conquis par le Royaume-Uni. Sous un Brexit dur, l’Union européenne a accepté de considérer en «colonie» la superficie de moins de 7 km2 face au continent africain, rapporte El País le 1er février.

« Le drapeau espagnol est beaucoup plus prêt de se hisser à Gibraltar », a affirmé le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel García-Margallo, le lendemain du Brexit du 23 juin. Alors que son homologue britannique, Boris Johnson, a réaffirmé ce samedi que les résidents ne changeront pas de pays contre leur volonté, 96 % veulent rester dans le Royaume-Uni.