Navigation : gaz à effet de serre

Alors que le gouvernement Trudeau vient d’annoncer qu’il entend racheter l’oléoduc Trans Mountain afin que son projet d’expansion puisse aller de l’avant, le Détecteur de rumeurs en profite pour revenir sur cinq des principaux enjeux soulevés par ce projet et qui n’ont pas fait l’objet d’une vérification des faits en règle.

L’exportation massive d’huile de palme vers les pays riches est blâmée depuis des années parce qu’elle accroît la déforestation et réduit les habitats d’espèces menacées, comme l’orang-outan ou le rhinocéros. Or, comme si ça ne suffisait pas, voici que son usage comme carburant « vert » contribue à… accroître les émissions de gaz à effet de serre.

Pour plusieurs défenseurs de l’environnement, la réduction des gaz à effet de serre est l’objectif unique qui accapare toute leur attention. Normand Mousseau professeur de physique à l’Université de Montréal et directeur académique de l’Institut de l’énergie Trottier, Polytechnique Montréal y voit un mythe dangereux.

Comme chaque année, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques coïncide avec la publication de données choquantes ou de prises de position destinées à frapper l’imagination. Ce lundi n’aura pas fait exception — encore qu’une lettre signée par 15 000 scientifiques, le jour même où on apprend que les gaz à effet de serre sont repartis à la hausse, se range dans une nouvelle catégorie.