Navigation : gauche

C’est la nouvelle tendance chez les commentateurs politiques, on parle constamment de fusion. On en entend parler à toutes les sauces pour tous les partis. Cela force souvent ceux-ci à se prononcer sur une question qu’ils ne se posaient même pas. Mais pour Québec solidaire, l’éventualité de fusionner avec Option nationale semble avoir été prise au sérieux.

L’époque: la campagne présidentielle américaine de 2016. Le lieu: le deuxième débat entre les deux candidats, le républicain Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton. L’ambiance est exécrable, les deux adversaires en sont pratiquement à s’insulter directement. Et voilà que se lève l’un des membres du public avec une question portant sur la protection de l’environnement et des emplois dans le secteur minier. Cet homme, c’est Ken Bone.

Jean-Luc Mélenchon, candidat de la France insoumise à l’élection présidentielle, a profité mercredi d’un meeting à Strasbourg pour fixer rendez-vous en fin de semaine prochaine à ses concurrents de gauche, le socialiste Benoît Hamon et Yannick Jadot pour Europe Écologie-Les Verts, en vue de se « parler ».