Navigation : fouilles

Cette trouvaille constitue aussi l’une des plus anciennes sépultures au monde d’un bébé. Avec les parures de coquillages et les différents objets, qui forment un lien entre les vivants d’alors et les morts, cette sépulture s’avère riche en informations.

Avec un crâne que les chercheurs comparent à un casque et avec de très solides vertèbres du cou, l’animal était équipé pour résister à des coups solides et en absorber.

L’omniprésence des canaux et des réservoirs révèle aussi indirectement une société qui exploitait les ressources des environs — ce qui veut dire une société assez avancée pour se faire des réserves de nourriture et d’eau et pour survivre aux aléas des saisons.