Navigation : finn wittrock

Il ne faut pas s’attendre au nouveau (500) Days of Summer en écoutant Long Weekend, qui s’amuse allègrement avec la romance indie, mais n’en déplaise à un revirement saugrenu et décidément inattendu qui est à prendre ou à laisser, il y a quand même assez de charmes pour se laisser un peu berner.