Navigation : festival

Un festival de documentaires laisse croire à un rendez-vous d’intellectuels urbains, c’est faux! En vue des 22e Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) du 14 au 24 novembre 2019, la programmation lancée le 23 octobre à la Cinémathèque québécoise n’est pas différente de ce que les gens ordinaires peuvent voir en ligne, mais avec un certain souci de réalisme.

Des films provocateurs, il y en a. Des films qui hantent et marquent les esprits, aussi. Des films au style éclaté et à la poésie calculée? Également. La proposition de Nadav Lapid est tout cela et bien plus encore; un feu d’artifice épatant dont on ne ressort définitivement pas indemnes. Nul doute, Synonymes est un des grands coups de l’année cinématographique.

C’est ce mardi que la tant attendue programmation de la 48e édition du Festival du nouveau cinéma a été inaugurée. Du 9 au 20 octobre, les festivaliers auront la possibilité de visionner de nombreuses primeurs, de participer à plusieurs événements connexes et de rencontrer quelques invités d’honneur.

Présenté en grande première mondiale et devant une salle comble à Fantasia, le long-métrage Aquaslash, avec son titre très approprié, aurait pu et aurait dû représenter la quintessence du slasher québécois (pratiquement inexistant dans notre filmographie), mais ce pastiche péniblement réalisé fait peine à voir, et est encore plus douloureux à endurer.

Pour le 500e anniversaire (et des poussières) de la mort de Jérôme Bosch, le peintre sans doute le plus énigmatique de toute l’histoire de l’art, Les 7 doigts signent une plongée à la fois onirique, poétique, pédagogique, comique et un peu circassienne dans l’univers des tableaux du peintre hollandais. Le 10e festival Montréal complètement cirque est ouvert.

Six acteurs et un rétroprojecteur, c’est à peu près tout ce qui est nécessaire à la petite troupe de Théâtre sans toits, ni lieux, pour proposer un spectacle à la fois drôle et profond sur l’imagination des enfants et les relations entre garçons et filles; celles entre hommes et femmes posées en filigrane. Dans le cadre du grand festival Fringe à petit prix de Montréal, Cour d’école est l’un des nombreux spectacles proposés cette année du 27 mai au 16 juin 2019.