Navigation : festival international du film sur l’art

À la une
0

FIFA – Paul Auster, le monstre sacré

Une personne peut-elle, à elle seule, incarner New York, voire les États-Unis dans leur ensemble? Véritable monstre sacré de la littérature, Paul Auster possède ce rare don de s’inspirer d’événements en apparence banals, y compris sa propre existence, pour en tirer des fresques symbolisant l’histoire imprécise, parfois violente, mais toujours fascinante, du peuple américain. Le voilà dans What if, superbe documentaire de Sabine Lidl présenté dans le cadre du Festival international du film sur l’art (FIFA).

Cinéma / Télévision
0

FIFA – Escoffier, celui par qui tout est arrivé

Il y a un siècle et demi, environ, le début de l’intérêt d’Auguste Escoffier pour l’alimentation et la gastronomie allait transformer la façon dont la nourriture était produite – et par ricochet, dégustée, consolidant au passage la place de la France au panthéon de la bonne chère. Le tout est résumé de fort belle manière dans le documentaire Auguste Escoffier, ou la naissance de la gastronomie moderne.

Cinéma / Télévision
1

FIFA – Rêver les villes, une femme à la fois

Elles sont quatre. Quatre femmes qui ont fracassé le plafond de verre, côtoyé les plus grands, mais surtout repensé la façon d’aménager les villes et de construire la métropole de demain. Après une projection dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), voilà que Rêveuses de villes réapparaît sur les écrans au Festival international du film sur l’art (FIFA).

Cinéma / Télévision
2

FIFA – Botero tout en rondeurs

Difficile, de nos jours, de ne pas connaître l’oeuvre de Fernando Botero. L’artiste colombien, autant peintre que sculpteur, a fait le tour du monde avec ses personnages plus ronds que nature. Dans le cadre du Festival international du film sur l’art (FIFA), le réalisateur Don Millar trace un portrait tout en nuances de celui qui est possiblement le plus grand artiste vivant de notre époque.

Cinéma / Télévision
2

FIFA – Brasilia, forcément imparfaite

Dans le cadre de l’édition 2018 du Festival international du film sur l’art (FIFA), les cinéphiles amateurs d’architecture et d’urbanisme sont invités à plonger directement au coeur du territoire brésilien pour y découvrir sa capitale, dans le documentaire Brasilia, life after design.

À la une
1

FIFA – Architecte du sacré d’ici

À Taliesin dans l’État du Wisconsin, le célèbre architecte Frank Lloyd Wright avait demandé à son apprenti Roger D’Astous de rester à sa résidence pour enseigner. Issu d’une famille canadienne-française modeste ayant fait des sacrifices pour ses études, il a décliné l’offre du maître pour revenir auprès des siens. Le documentaire Roger D’Astous (2016) d’Étienne Desrosiers présenté au Festival international du film sur l’art (FIFA) expose la transposition d’un savoir-faire en phase avec son environnement.

Cinéma / Télévision
0

FIFA – Le Corbusier, l’architecte ignoré

Cela devait être « le siècle » de l’architecte et urbaniste Charles-Édouard Jeanneret-Gris, surnommé Le Corbusier. Né à l’aube des grands bouleversements de la société occidentale, cette homme originaire de Suisse est rappelé à notre mémoire dans le cadre du Festival international du film sur l’art (FIFA).