Navigation : fausses identités

Peut-on encore employer l’expression « crime organisé » lorsqu’il est question de groupes de pirates informatiques? De nouveaux travaux réalisés à l’Université d’État du Michigan révèlent certains des points communs aux réseaux de cybercriminels, y compris leurs méthodes de fonctionnement et leur capacité de travailler de concert pour entraîner des pertes allant de 445 à 600 milliards de dollars américains par année, à l’échelle mondiale.