Navigation : faune

Des luttes sanglantes pour prendre le contrôle d’une entreprise familiale en déclin, sous le regard intéressé de toute la communauté… On ne parle pas ici de la mafia, mais du quotidien des pics glandivores.

Pour sauver le climat terrestre, mais en préservant « seulement » la moitié des terres de la planète: un nouveau rapport, récemment publié dans Science Advances, fait état d’une proposition hors de l’ordinaire, soit celle de créer un « filet de protection » mondial, à l’aide de différentes techniques de cartographie, afin de mieux préserver les territoires, mais aussi les écosystèmes qui sont menacés par les changements climatiques.

La symphonie de la nature s’assourdit sous la pression des changements climatiques, rapporte le New York Times. De nombreux écologistes et scientifiques constatent que les parcs s’emplissent moins qu’avant des bourdonnements, trilles d’oiseaux et autres croassements.

Les écureuils ne sont-ils rien d’autre que de petites boules de stress ? Il est certain qu’ils ont tendance à réagir très vite au moindre danger, mais il semble qu’ils sont également attentifs aux signaux que s’envoient… les oiseaux.

Les éléphants sont toujours menacés par le braconnage, une activité illégale qui met en danger la survie de l’espèce à long terme. Voilà ce qui ressort d’une nouvelle étude réalisée au bénéfice de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Les projets éoliens peuvent servir de « prédateurs » dans certains écosystèmes, nuisant aux oiseaux se trouvant au sommet de la chaîne alimentaire, en plus de provoquer un effet domino trop souvent ignoré par les partisans de l’énergie verte, ont indiqué des scientifiques lundi.