Navigation : exploration

L’équipe de Finish Line Games, un studio de développement ontarien, tente sa chance avec Maize, un jeu d’exploration et d’énigmes à résoudre dans un univers où les champs de maïs recèlent bien des secrets.

Dans un monde en voie de disparaître, le train poursuit son infatigable voyage. Au bout du circuit, après avoir affronté des hordes de morts-vivants, notre conducteur parviendra, peut-être, à la Final Station. Mais à quel prix?

Le film Arrival, du Québécois Denis Villeneuve, qui sort en salles en novembre, contient une prémisse qui fascine — ou horripile — les auteurs de science-fiction depuis que la science-fiction existe. Comment communiquer avec une civilisation extraterrestre qui n’a strictement rien en commun avec nous?

On le croyait mort, pourtant le télescope spatial Kepler a découvert 104 nouvelles exoplanètes en 2015.

Des scientifiques ont, pour la première fois, détecté directement des composantes organiques essentielles sur une comète, renforçant la notion voulant que ces objets célestes eurent apporté de tels « blocs de construction » pour faire apparaître la vie sur Terre, il y a longtemps, ainsi qu’ailleurs dans le système solaire.

« We didn’t start the fire »… Les paroles de la chanson de Billy Joel résonnent étrangement en tête alors qu’Henry, un quadragénaire aux larges épaules et aux mains de bûcheron, arpente les sentiers d’une réserve naturelle du Wyoming dans Firewatch, un jeu développé par le studio Campo Santo et édité par Panic. Le titre est disponible depuis le 9 février.