Navigation : espèces sauvages

Les espèces disposent de bien peu de bonnes options lorsqu’il est question de survie face aux changements climatiques; elles peuvent s’adapter génétiquement aux nouvelles conditions, modifier leur territoire, ou les deux à la fois. Mais une nouvelle étude publié dans le magazine spécialisé PNAS indique que les conflits survenant entre espèces qui s’adaptent et changent de territoire pourrait mener les experts à sous-estimer les extinctions, en plus de souligner l’importance de la connectivité entre les territoires.

Après avoir longuement creusé l’origine des chiens, la génétique se tourne vers celle des chats. Et elle se heurte à un gros obstacle: nous savons beaucoup moins de choses sur la façon dont nos ancêtres ont domestiqué les chats — au point que certains chercheurs hésitent toujours à qualifier Felis silvestris d’animal « domestique ».