Navigation : espèce humaine

Encore un Hobbit, mais d’une autre espèce, et pas sur la même île. Si vous avez du mal à suivre le portrait de nos cousins préhistoriques, vous n’êtes pas les seuls: les paléontologues ont aussi du mal.

Nos génomes commencent à révéler l’existence d’ancêtres ou de cousins préhistoriques dont on ne soupçonnait même pas l’existence: ni Néandertaliens ni Dénisoviens, ces « fantômes », comme on les appelle, révèlent que les Homo sapiens ont un arbre généalogique encore plus touffu.

L’algorithme de Facebook nous a appris au moins une chose : une partie de l’humanité est complètement dingue pour son chat. La tendance à vouloir accorder des droits aux animaux, voire de les considérer comme des citoyens, cherche à rappeler la part d’inné chez l’humain de même que souligner la part d’acquis chez l’animal.

À l’exemple de l’égoportrait, les nouvelles technologies semblent avoir franchi un seuil. L’échange avec le robot Sophia au Mexique et l’élection du Mouvement 5 étoiles en Italie sont garant de ce changement de fonction, d’outil à miroir.

Connaissez-vous le concept d’autodomestication? Ça dit que nous, humains, nous nous serions domestiqués, de la même façon que nous avons domestiqué les chiens. Et ça expliquerait bien des choses, à commencer par la forme de notre crâne.