Navigation : erreurs

S’il est si facile pour les conspirationnistes d’agiter « Big Pharma » comme un épouvantail, c’est d’abord la faute à l’industrie, qui a de réels torts. Sauf que ce n’est ni tout noir, ni tout blanc.

Chaque année, le blogue Retraction Watch fait son bilan des erreurs de publication les plus mémorables des 12 derniers mois — celles assez grosses pour avoir conduit à une rétractation, c’est-à-dire le retrait d’un article publié. Sans surprise, la COVID-19 domine là aussi cette année.

Une base de données des articles scientifiques qui ont dû être ensuite retirés des archives de leurs revues, révèle que la croissance du phénomène est en bonne partie nourrie par une croissance de la surveillance des revues: elles sont plus vigilantes et sont devenues plus nombreuses à reconnaître le sérieux du problème.