Navigation : enseignement

Si l’informatique peut aider l’évaluation des compétences des élèves, les conseils et les méthodes d’un humain sont préférables, affirment des experts.

Les élèves sont de retour en classe ou derrière leurs écrans. Et de nombreux chercheurs n’ont pas caché leurs inquiétudes. « Je crains pour le second bulletin. Il y a eu la très longue glissade au printemps, les pertes de temps d’apprentissage à l’automne. Ce bulletin sera plus difficile à rattraper pour de nombreux élèves qui sont déjà en difficulté », résume le psychologue et spécialiste de la réussite et de l’adaptation scolaire, Égide Royer.

Si la fermeture des écoles et l’apprentissage en ligne, lorsque possible, font tous deux partie des outils dont disposent les gouvernement pour combattre la transmission de la COVID-19 et ainsi tenter de contrôler la pandémie, les Nations unies soutiennent que cette stratégie pourrait avoir des conséquences importantes, notamment sur les populations plus pauvres.

Depuis le début de la pandémie, les établissements d’enseignement postsecondaires craignent la désertion des étudiants peu friands des cours virtuels. Alors que la session d’automne est bien entamée, le Détecteur de rumeurs constate que le pire ne s’est pas réalisé… mais que la chute des inscriptions d’étudiants internationaux pourrait devenir un problème économique pour ces établissements.