Navigation : en marche

Bien que la loi Macron portait son nom, et que le magnat de l’immobilier figurait dans le vedettariat, les présidents Emmanuel Macron et Donald Trump étaient considérés comme de « nouveaux candidats » lors de leur campagne électorale respective. Si certains médias ont favorisé M. Macron d’après le Monde diplomatique de mai, l’équipe Trump a instrumentalisé le média social Facebook, lit-on dans le New York Review of Books du 8 juin.

Au lendemain du débat d’entre-deux-tours le plus violent de l’histoire de la Ve République, les deux candidats à l’élection présidentielle française ont poursuivi jeudi leur duel à distance illustré par la plainte contre X déposée par Emmanuel Macron, ultra-favori des sondages, pour propagation de fausses nouvelles.

L’échappée d’Emmanuel Macron « jusqu’en 2017 et jusqu’à la victoire » est perçue comme la transgression de trop au gouvernement et à gauche, où l’on s’interroge sur le maintien paradoxal du ministre de l’Économie dans un « système » qu’il conteste.