Navigation : emprisonnement

Médias
0

Médias: un nombre record de journalistes emprisonnés en 2020, déplore Reporters sans frontières

Les années se suivent et la situation ne s’améliore pas: pour son bilan 2020, l’organisation Reporters sans frontières (RSF) fait état d’un « niveau historiquement haut » du nombre de journalistes emprisonnés à travers le monde, habituellement pour avoir simplement fait leur travail. Ainsi, après les 389 journalistes écroués en 2019, ce nombre est passé à 387 cette année. Seul point positif: cette stagnation, après une augmentation de 12% enregistrée en 2019.

Amériques
0

L’ex-président du Brésil sort de prison et veut débusquer l’extrême droite

Après un ordre de la cour, Lula da Silva a pu quitter sa cellule de prison le 8 novembre dans laquelle il est resté plus d’un an. Le lendemain, pendant un rassemblement de milliers d’admirateurs, l’ex-président a déclaré qu’en utilisant sa tête, la gauche va battre l’extrême-droite aux élections de 2022, rapporte El País du 8 et 10 novembre.

Littérature
2

De la cage à la case, avec Guantànamo Kid

On parle beaucoup de l’emprisonnement des enfants d’immigrants illégaux aux États-Unis par les temps qui courent, mais ce n’est pas la première fois que nos voisins du Sud abusent des droits des mineurs, comme le montre Guantànamo Kid, une bande dessinée racontant l’histoire tristement vraie du plus jeune détenu de Gitmo.

À la une
0

D’importants républicains se joignent aux démocrates pour stopper la séparation des familles d’immigrants

Des dirigeants des deux principaux partis politiques américains ont réclamé dimanche que le président Donald Trump mette fin à la pratique de son administration consistant à séparer les parents de leurs enfants lors de leur arrestation à la frontière, alors que le dossier contribue à polariser encore plus le dossier déjà toxique de la réforme de l’immigration dans les officines de Washington.

Société
0

Israël: Ehoud Olmert entre en prison

L’ex-premier israélien ministre Ehud Olmert, connu pour son goût du luxe, découvre depuis lundi pour 19 mois l’austérité de la prison après des années de soupçons de corruption, devenant le premier ancien chef de gouvernement israélien à aller derrière les barreaux.