Navigation : égalité des sexes

Le constat est tout sauf rassurant: selon le plus récent rapport sur l’état de la population mondiale, produit par le Fonds des Nations unies pour la population, à peine la moitié des femmes vivant dans des pays en développement ont leur mot à dire en ce qui concerne leur santé physique, leur capacité de recourir à des moyens de contraception, ou encore d’accepter ou non d’avoir des relations sexuelles.

Que se passerait-il, si les femmes n’avaient plus le droit de parler? L’autrice Christina Dalcher propose, dans une version ici traduite en français et éditée chez Pocket, le roman Vox, une oeuvre dystopique où un gouvernement américain fondamentaliste impose aux femmes le port d’un bracelet limitant le nombre de mots qui peuvent être prononcés par jour.

Pendant des siècles, historiens et scientifiques se sont largement entendus sur le fait que lorsque les premiers groupes d’humains cherchaient de la nourriture, les hommes s’occupaient de la chasse, tandis que les femmes effectuaient la cueillette. Cependant, la découverte de la dépouille d’une chasseuse morte il y a 9000 ans dans les Andes, en Amérique du Sud, révèle une tout autre histoire, selon une récente étude de l’Université de la Californie à Davis.

Le cliché de l’homme gagnant un salaire à la sueur de son front, alors que la femme s’occupe des tâches domestiques est révolu depuis belle lurette, mais le partage des tâches n’est pas encore tout à fait équitable au sein des couples du pays, révèlent des données récemment publiées par Statistique Canada.

Ce lundi, le Planétarium Rio Tinto Alcan, en collaboration avec Espace pour la vie, nous présentait non pas une, mais deux œuvres qui s’insèrent dans la thématique de la programmation annuelle (Tracez l’histoire de l’évolution) et qui invitent à un questionnement, notamment en ce qui a trait à la place de la femme dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STIM).