Navigation : éditions du masque

En plein référendum sur l’indépendance de l’Écosse, le vieux limier de la police d’Édimbourg, John Rebus, a repris du service après avoir pris une retraite bien méritée. Cette fois, dans le roman On ne réveille pas un chien endormi, publié en 2013 par Ian Rankin et traduit dans la langue de Molière deux ans plus tard aux Éditions du Masque, le passé télescope le présent, et Rebus sera de nouveau sur la corde raide.

Nous sommes en 1943. Alors que l’Allemagne commence à prendre conscience du fait qu’elle ne pourra gagner la Deuxième Guerre mondiale, d’importantes tractations ont lieu pour négocier une paix séparée avec l’Amérique et l’Union soviétique. Le point d’orgue de ces démarches pourrait être les événements de La paix des dupes, un roman d’espionnage historique de Philip Kerr.