Navigation : dvd

Quelle idée absurde que de vouloir se réapproprier la franchise que nul autre que Guillermo Del Toro s’était si bien attribuée. C’est néanmoins ce qu’ont tenté quelques courageux, donnant droit à la proposition la plus indescriptible de l’année. Quelle chance, vous pouvez enfin visionner cette édition 2.0 de Hellboy directement dans le confort de votre salon!

Véritable désastre dont on ne peut tout simplement rien sauver, Drunk Parents, renommé Parents Indignes au Québec en version française, suscite le désarroi et la compassion autant pour ceux à l’écran que ceux devant, tous prisonniers d’un épatant naufrage. Le résultat est désormais disponible en DVD.

Quel drôle d’oiseau que ce The Con is On, impressionnant foutoir tourné en 2015 qui a pris un temps fou avant de finalement atteindre un public. Lequel? Disons que même en ayant vu le film au complet, il est assez difficile de dire à qui cette curiosité s’adresse.

Le cinéma d’auteur étant de moins en moins accessible compte tenu de sa rentabilité limitée au-delà de la reconnaissance artistique, on salue VVS Films d’offrir en format physique l’étonnant Mid90s, premier long-métrage de Jonah Hill, à se procurer dans les deux formats physiques. Le film bénéficie par ailleurs d’une traduction française, une autre rareté non-négligeable.

Un projet a beau être intéressant et aligner des éléments qui attirent indubitablement l’attention, mais parfois rien n’arrive à sauver un naufrage. Celui-ci s’appelle Blue Iguana et les charmes irrésistibles de l’indomptable Sam Rockwell n’y peuvent malheureusement rien, malgré quelques petits sourires ici et là entre les longs moments d’ennui.

Après la comédie musicale et Hollywood, Damien Chazelle, le réalisateur de La La Land, se tourne vers les vraies étoiles cette fois-ci avec First Man, un film biographique consacré à l’astronaute Neil Armstrong.

VVS Films fait de plus en plus l’acquisition de petits bijoux du cinéma indépendant pour équilibrer leur lourde offre de blockbusters de série B. Dommage, toutefois, que Blindspotting ne profite pas du même traitement que la majorité de leurs autres titres et se perde un peu dans ledit catalogue, puisque cette proposition, désormais en DVD en langue originale seulement, méritait certainement mieux.

Juste au moment où l’on croyait avoir vu toutes les variations possibles des films de père Noël, voilà que nul autre que Alain Chabat se prête au jeu avec Santa & Cie, renommé Noël & Cie au Québec. Une variation qui, à défaut de faire preuve d’imagination (on ne change pas la recette, quand même), est des plus amusantes.