Navigation : découverte

Sur un navire, avant d’entendre retentir la célèbre expression « En avant, toute ! », un autre ordre doit d’abord avoir été donné et c’est « Larguez les amarres! ». Larguez les amarres, ça peut aussi vouloir dire, abandonnez toutes attaches. Voilà ce qui semble avoir été le lot, le choix de Jean-Jacques Audubon, un célèbre naturaliste qui a passé la plus grande partie de sa vie à parcourir une grande partie du continent nord-américain  pour tenter d’apaiser sa soif de découvertes.

Après les graffitis sur les murs, voilà que surgissent sur les trottoirs et les chaussées d’éphémères inscriptions… botaniques: armoise, digitaire pourpre, laitue sauvage, marguerite, lilas… Des botanistes écrivent à la craie les noms des plantes et arbres urbains, dans le but de rapprocher les citadins de la flore de leurs villes.

Partir. Partir au loin en laissant tout derrière soi. Mais pour aller où, au fait? Dans Jack, oeuvre douce-amère de Marie-Pierre Proulx présentée au Théâtre La Licorne, une jeune héroïne part explorer l’inconnu, sur les traces d’un mystérieux grand-père, mais aussi d’un grand écrivain.

Pour la première fois de l’Histoire, baptiser une planète deviendra plus démocratique. L’Union astronomique internationale (UAI) a dévoilé le 7 juin une liste de planètes découvertes ces dernières années autour d’étoiles autres que notre Soleil, au bénéfice des 79 pays pour l’instant membres du projet IAU100 NameExoWorld. Chaque pays pourra organiser un concours chez lui pour l’une de ces exoplanètes.

Les experts ont salué la semaine dernière la toute première découverte d’un os de Dénisovien à l’extérieur de la seule et unique caverne de Sibérie où tous les autres fossiles ont jusqu’ici été découverts. Mais la véritable percée est ailleurs: c’est le premier fossile proprement dit, puisque tout le reste, jusqu’ici, se résumait à une poignée de fragments incomplets.

Des restes d’animaux à un kilomètre sous la glace de l’Antarctique, dans un lac qui était coupé du reste du monde depuis plusieurs milliers d’années? C’est une des surprises qui attendait ceux qui sont devenus, pendant le temps des Fêtes, les premiers à forer jusqu’à ce lac.

Des ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, à Pasadena, en Californie, ont demandé cette semaine au robot d’exploration martienne Curiosity d’activer son deuxième ordinateur. Ce changement permettra à des ingénieurs d’obtenir un diagnostic complet d’un problème technique qui empêche l’ordinateur habituel de stocker des données scientifiques et certaines informations techniques essentielles depuis le 15 septembre.