Navigation : critiques

Depuis le début de la pandémie, une grogne s’élève devant les communications de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pas facile, de communiquer les risques en temps de crise sanitaire, relève une récente étude exploratoire de chercheurs canadiens.

La pouvoir du « tomatomètre » a atteint un point critique, alors que les projections de presse ont lieu de plus en plus tard avant l’ouverture en salles, et que les films tentent d’éviter la sinistre tache verte qualifiant une oeuvre « ratée ».