Navigation : création théâtrale

C’est un solo! C’est une fiction! C’est une pièce de théâtre! Que dis-je, c’est une pièce de théâtre: c’est un récit musical! Peu importe le qualificatif qu’on lui applique, Design d’intérieur, présentée sur les planches de Duceppe du 16 au 20 juin, s’éloigne certainement des clichés que l’on attribue habituellement aux spectacles estivaux.

Une planète bouleversée, une civilisation affaiblie par la maladie et les divisions, mais aussi une volonté de corriger le tir, d’améliorer les choses: voilà l’ambiance plus que particulière dans laquelle navigue la déclinaison 2020 de Territoires de paroles, en collaboration avec le théâtre Prospero.. Rencontre avec Carmen Jolin, directrice artistique de ce méta-événement théâtral.

Une population blasée par l’état de la société actuelle. Des citoyens qui s’estiment déconnectés des politiciens et du processus démocratique et électoral. Non, nous ne sommes pas en pleine campagne électorale fédérale, mais plutôt sur le plateau de Contre la suite du monde, une oeuvre « participative » qui sera présentée quelques jours seulement après la fin des 43e élections générales canadiennes. Entrevue.

Est-ce vraiment du théâtre? S’agit-il d’une oeuvre à proprement parler? Ou se retrouve-t-on plutôt devant une catharsis au sens le plus pur du terme? Création déjantée, L’Exhibition, présentée à La Chapelle, permet de plonger carrément dans le terrier du lapin blanc et de s’envoler vers le Pays des merveilles.

Concept: Dans la tête de…, ce sont des soirées d’improvisation théâtrale où l’on visite les univers de six auteur(e)s. Chaque soirée est unique. Sur scène, un auteur, un maître de jeu, un musicien, cinq comédiens qui vont improviser de courtes scènes avec les idées, les ébauches et les envies de l’auteur invité. Et lors de ces soirées, tout peut arriver.

Le festival dramaturgies en dialogue a lieu du 25 au 31 août au Centre du Théâtre d’aujourd’hui. C’est l’occasion de découvrir des textes dramatiques d’ici et d’ailleurs dans une lecture publique; les acteurs lisent la pièce, texte en main, et livrent aux spectateurs une performance avec intentions. Les mots prennent la place qu’ils méritent et permettent au public d’entendre des pièces souvent jamais lues. Sans mise en scène, sans décors, sans costumes.