Navigation : corruption

Elles arrivent par milliers: des familles de migrants originaires d’Amérique centrale, parfois même des enfants seuls. Leur but? Arriver aux États-Unis pour y trouver asile. Cette vague migratoire donne bien des maux de tête à l’administration Biden, toujours empêtrée dans la politique migratoire de l’ex-président Donald Trump, et qui peine à loger tous ces nouveaux arrivants dans des centres temporaires. Selon des chercheurs de l’Université Duke, cette fuite de migrants vers la frontière américaine s’explique par deux principaux facteurs: la violence qui sévit dans leur pays d’origine, ainsi que les impacts des changements climatiques.

Après un ordre de la cour, Lula da Silva a pu quitter sa cellule de prison le 8 novembre dans laquelle il est resté plus d’un an. Le lendemain, pendant un rassemblement de milliers d’admirateurs, l’ex-président a déclaré qu’en utilisant sa tête, la gauche va battre l’extrême-droite aux élections de 2022, rapporte El País du 8 et 10 novembre.

La Grèce va mieux! Exsangue après les privations imposées par une Europe intraitable, la voilà qui élit un parti ni de gauche, ni de droite, et que l’argent se remet à couler à flots. Mais dans Offshore, plus récent roman policier de Petros Markaris paru chez Seuil, il y a bien entendu quelque chose qui cloche…

Les médias allemands Der Spiegel et Süddeutsche Zeitung ont rendu public le 17 mai une vidéo compromettante montrant le vice-chancelier Heinz-Christian Strache négociant avec la nièce d’un oligarque russe. Le gouvernement est défait, des élections sont prévues pour le mois de septembre, rapporte La Vanguardia le 19 mai.

Première femme à accéder à la chefferie de la Slovaquie, État postsoviétique membre de l’Union européenne (UE) et de l’OTAN depuis 2004, l’avocate écologiste Zuzana Caputova a été élue avec 58,2% des voix contre 41,8% pour son rival, rapporte La Vanguardia le 31 mars.