Navigation : convention

La présidente du Parti démocrate américaine a présenté sa démission, dimanche, dans la foulée de la vindicte populaire découlant de courriels embarrassants coulés, espérant tuer dans l’oeuf une rébellion croissante lancée par des partisans de Bernie Sanders, à la veille de la convention visant à officialiser la candidature d’Hillary Clinton pour la présidentielle américaine.

Des participants à la convention républicaine de Cleveland ont vomi, et ce n’est pas pour la première raison qui viendrait à l’esprit. Un microbe, un vrai, est à l’œuvre — une de ces choses qui se propagent de façon virale lorsqu’elles disposent d’un environnement favorable.

Hillary Clinton et Donald Trump ont immédiatement repris la campagne mercredi après leur victoire aux primaires de New York, Mme Clinton désormais quasi-assurée d’être la candidate démocrate à l’élection présidentielle, la suite étant plus incertaine pour le milliardaire républicain.