Navigation : contrôle des armes à feu

Le Sénat américain, à majorité républicaine, a rejeté lundi sans surprise un durcissement des lois sur les armes à feu proposé par les démocrates après la mort de 49 personnes à Orlando dans la pire fusillade de l’histoire récente des États-Unis.

La Maison-Blanche a dévoilé lundi des mesures de contrôle des armes exigeant que davantage de vendeurs d’armes à feu fassent passer une vérification d’antécédents aux acheteurs de permis et de fusils. Le geste est présenté par le président Barack Obama comme se trouvant amplement à l’intérieur des limites de son autorité, et le principal intéressé soutient qu’il n’aurait donc pas besoin de l’approbation du Congrès.